jeudi 17 novembre 2011

Le Prince des Maudits - La Fille de l'Araignée

Le Prince des Maudits
Tome 1 : La Fille de l'Araignée
Lenia Major
256 pages - 2011 - 17,00 €

Présentation de l'éditeur :

Alors qu’elle visite les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au cœur d’une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L’intelligence d’Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l’Araignée, on l’appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?

Je remercie très sincèrement Balivernes Editions pour m'avoir permis de me plongée dans l'histoire d'Eva et Emil. Une belle découverte, un coup de coeur...


Mon avis :

Une belle découverte, un coup de coeur, oui très certainement pour ce livre, ce début de saga, mais aussi pour l'auteure, française. Je précise, car c'est une petite fierté personnelle de me dire que nos auteurs fantasy n'ont rien à envier à leurs homologues étrangers... ^^

Si l'univers fantasy n'a rien d'exceptionnel, Lenia Major apporte sa touche personnelle vraiment sympathique au roman. En effet, le fait qu'Eva vienne de notre époque ajoute une touche pimentée à l'aventure.

La rencontre entre une Eva indépendante, intelligente et un Prince Emil qui a bien conscience de sa condition de Prince, et pour qui les filles... ne sont bonnes qu'à porter des robes, offre de véritables moments d'humour. J'ai beaucoup rit, et je me suis retrouvée dans le caractère d'Eva, notamment lorsqu'elle parle de son signe astrologique : les taureaux ! (Je passerai sous silence ces répliques hilarantes qui dévoileraient une trop grande partie de mon caractère !)
Je me l'imaginais totalement à railler les manières du Prince et à faire de l'ironie à tout bout de champs.

Les 256 pages passent à une vitesse folle, et j'ai du abandonner ma lecture avec difficulté pour aller au travail hier après-midi. Lenia Major nous entraîne si bien avec elle, que je l'ai lu hier, en deux fois. Son écriture est fluide et elle a su l'adapté au narrateur, Eva qui est adolescente, sans tomber justement dans un langage inadapté (comme lu par exemple dans La Maison de La Nuit, ou c'était vraiment trop "gros").

Je ne vous cache pas non plus que j'ai adoré le fait que l'histoire se déroule en Allemagne et que l'on cite souvent l'Alsace (et oui les Vosges sont voisines avec l'Alsace ^^) et des villes que je connais ! =)
Ça rend tellement l'aventure plus accessible et les personnages plus proches de nous !

J'ai hâte de rencontrer Lenia Major au Salon du Livre de Colmar, la semaine prochaine (26/11/11), et pouvoir ainsi parler de sa saga avec elle.

Les avis de Mandy et Lanyla (les coupines !)

D'autres avis


Je vous rappelle également que vous pouvez gagner un exemplaire de ce livre ce mois-ci dans le cadre du concours du 15, je ne peux que vous invitez à y participer !




3 commentaires:

lanylabooks a dit…

Aaaaah je suis contente qu'il t'ai plus à toi aussi ! Et oui de toute façon en Alsace il ne peut que se passer de superbes histoires <3 =D !
Gros bisous, à tout tout tout bientôt !

Luthien a dit…

J'aime aussi des auteurs français, on a ainsi accès au texte original si on ne lit pas/très peu en VO. ^^
Ce livre a l'air vraiment sympathique !

Sakinia a dit…

Il est dans ma PAL, ton avis me donne encore plus envie de le lire =)